Elevage de phasmes

Depuis le 9 octobre, nous avons installé un élevage de phasmes dans notre classe de CP-CE1-CE2.

C’est l’espèce Marmessoidea que nous avons reçue. Ce sont des phasmes « bâtons ».

Nous avons un vivarium avec un hygromètre, pour mesurer l’humidité et une plaque pour réchauffer le socle si nécessaire.

Dans ce vivarium, nous avons un petit « vase » pour garder fraîches, les plantes dont ils se nourrissent (du laurier sauce pour cette espèce) et un un petit couvercle avec un mouchoir gorgé d’eau pour qu’ils boivent.

Au sol, nous avons déposé du papier absorbant pour nettoyer les « crottes » plus facilement.

Nous les observons plusieurs fois par jour et nous notons leur taille.

Il est parfois bien difficile de les retrouver tellement ils se camouflent bien.

Chacun notre tour, deux par deux, nous allons nous en occuper.

Pendant les vacances, c’est la maîtresse qui s’en occupe.

Le 19 octobre, la maîtresse a retrouvé une mue accrochée à une branche.

Le 20 octobre, la maîtresse a retrouvé un phasme mort.

On espère qu’il n’y aura pas d’autres décès. En attendant, l‘insecterie chez qui la maîtresse a commandé les phasmes va nous en renvoyer un.

Des Valeurs de la Républiques à protéger

Notre République est fondée sur des valeurs essentielles à défendre et préserver : liberté, égalité, fraternité et laïcité.

Il est du ressort de chacun d’entre nous d’y veiller.

Suite à l’odieux assassinat du professeur Samuel Paty, voici le message de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports.

Toute la communauté éducative et l’ensemble des parents et des élèves doit être solidaire et pourra se joindre à sa manière, à l’hommage nationale rendu à ce professeur, le mercredi 21 octobre.

Voici un article du petit quotidien à écouter, si vous le souhaitez, avec votre enfant :

https://lepetitquotidien.playbacpresse.fr/article/apres-lassassinat-dun-professeur-des-francais-defendent-les-libertes

Et un deuxième qui réexplique ce qu’est la liberté d’expression.

https://lepetitquotidien.playbacpresse.fr/article/ensemble-defendons-la-liberte

Agrément Natation

La dernière session d’agrément de natation à la piscine du Morel à Aigueblanche, se déroulera le vendredi 9 octobre.

D’autres sessions devraient être proposées plus tard dans l’année mais sur d’autres sites de Savoie (donc plus loin géographiquement).

L’agrément sera utile pour accompagner les élèves de l’école en mai et juin prochain.

Donc, si vous êtes déjà nageur et que vous souhaitez passer l’agrément pour pouvoir nous accompagner, merci d’envoyer un mail à l’adresse suivante : ce.0731278t@ac-grenoble.fr

Accompagné du formulaire ci-après pour gagner en temps et optimiser les chances d’inscription.

Formulaire demande d’agrément

En même temps ou ultérieurement, il faudra nous transmettre une copie de votre carte d’identité ou passeport.

Le nombre de places étant limité à 12, ne tardez pas à donner réponse.

Ne vous présentez pas à la session si vous n’avez pas eu de retour de l’école, stipulant que vous êtes bien inscrit(e).

La session se déroule en deux parties : une partie en salle et une partie pratique dans l’eau. Il faut donc venir avec son maillot de bain pour la partie pratique.
Le port du masque sera obligatoire pour toute la partie en salle et jusque dans les vestiaires pour accéder au bassin.

LES ANNIVERSAIRES DE SEPTEMBRE

Pour le mois de septembre, nous avons eu le plaisir de déguster les délicieux gâteaux de Léonie, Agathe, Cody et Lilou…..

Avec ceux-ci, nous nous sommes évadés dans de jolies forêts colorées…….et sommes partis à la chasse aux fantômes « Ghost Buster » ……..

L’année est lancée, vivement le mois d’octobre…..

Maladies infectieuses et éviction scolaire

Certaines familles ont demandé quelles étaient les maladies infectieuses entraînant une éviction scolaire.

Nous vous invitons à vous référer au guide ci-dessous édité par la Direction Générale de la Santé, la Société Française de Pédiatrie et l’Assurance Maladie.

En résumé voici les maladies à éviction :

• Coqueluche
• Diphtérie
• Gale
• Gastroentérite à Escherichia coli
• Gastroentérite à Shigelles
• Hépatite A
• Hépatite E
• Impétigo
• Infections à Clostridium difficile
• Infections à streptocoque A : angine, scarlatine
• Rougeole
• Teigne
• Tuberculose
• Typhoïde ou paratyphoïde
Cas particuliers :
• Infections invasives à méningocoque : le sujet est hospitalisé.
• Méningite à Haemophilus de type B : le sujet est hospitalisé.
• Méningite à pneumocoque : le sujet est hospitalisé.
• Poliomyélite

Et donc, pas d’éviction pour : angine, bronchiolite, bronchite, conjonctivite, gastroentérite (autre que celles précisées ci-dessus), grippe, hépatite B, hépatite C, cytomégalovirus, herpes, légionellose, mégalérythème épidémique, molluscum contagiosum, mononucléose infectieuse, oreillons, otite, pédiculose du cuir chevelu, pneumonie, rhinopharyngite, roséole, rubéole, syndrome pieds-mains-bouche, varicelle, verrues vulgaires, VIH, zona.

Par conséquent, merci de vous rapprocher de la directrice si votre enfant ou une personne de sa famille a l’une des maladies infectieuses, entraînant une éviction, citées dans le guide et répertoriée ci-dessus .

Vaccins Obligatoires pour les enfants dans les Collectivités

Les personnes titulaires de l’autorité parentale doivent veiller au respect de cette obligation.

Pour les enfants nés avant 2018 :

Les vaccinations obligatoires sont les suivantes : diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP).

Les vaccinations recommandées concernent :

  • les maladies telles que la tuberculose, la coqueluche, la rubéole, la rougeole, et les oreillons, la varicelle, la grippe, l’hépatite B, le zona,
  • les infections invasives à haemophilus influenzae de type B, à pneumocoque, à méningocoque C,
  • les infections à papillomavirus humains.

Le médecin, qui procède à la vaccination obligatoire de l’enfant, doit l’inscrire sur son carnet de santé. Celui-ci est présenté comme justificatif de la réalisation des vaccinations obligatoires.

Les autres vaccinations ne sont pas obligatoires. La preuve d’autres vaccinations (coqueluche, BCG, ROR…) ne doit pas être réclamée.

Pour les enfants nés à partir de 2018 :

Les 11 vaccinations obligatoires sont les suivantes, pour les bébés et les enfants :

  • Diphtérie, tétanos et poliomyélite (DTP)
  • Coqueluche
  • Infections invasives à Haemophilus influenzae de type b
  • Hépatite B
  • Infections invasives à pneumocoque
  • Méningocoque de sérogroupe C
  • Rougeole, oreillons et rubéole.

Les vaccinations recommandées concernent :

  • les maladies telles que la tuberculose, la varicelle, la grippe, le zona,
  • les infections à papillomavirus humains.